Bienvenue sur le site de l'ESBF / Entente Sportive Bisontine Féminine
  
Les actualités

Rouges de plaisir !

19/11/2018 - 17:06
Après le match nul ramené de Pologne le week-end précédent (22-22), les filles de l'ESBF avaient besoin d'une victoire pour décrocher leur première qualification pour la phase de groupe de la Coupe EHF, et intégrer ainsi le Top 30 des meilleurs clubs européens de la discipline. Pour ce faire, il allait falloir produire un handball efficace et surtout dynamique, face à une équipe de Lublin expérimentée et qui représente à elle seule la moitié de l'équipe de Pologne qui viendra disputer l'Euro en France dans moins de deux semaines.

Quelques heures avant une semaine de vacances pour la plupart de nos joueuses, ou de travail pour trois d'entre elles (Aïssatou avec la sélection française, Monika avec la sélection slovaque et Lara avec la sélection espagnole), le palais des sports était plein et prêt à vibrer, tout de rouge vêtu.

Les deux équipes mettaient tout de suite une grosse intensité défensive. Raphaëlle Tervel plaçait Monika Rajnohova en défenseuse avancée pour gêner la base arrière de Lublin, qui prenait beaucoup de temps en attaque avant de trouver des solutions sur les espaces extérieurs. Quant aux Bisontines, l’intelligence et la vitesse d’Alizée Frécon permettaient d'abord de recoller à 4-4, puis de prendre les devants grâce au fameux jeu rapide sur grand espace, qui, une heure durant, allait avoir raison des visiteuses. Avec beaucoup de volume dans le secteur central, les rouges obligeaient les Polonaises à prendre des tirs de loin. Roxanne Franck, bien vigilante dans ses buts, faisait les parades nécessaires et le score passait à +2 sur un superbe tir en appui pleine lucarne d’Alizée Frécon, décisive en ce premier quart d’heure de match.

Les rouges savaient bien qu’il allait falloir proposer un enchainement de buts très différents pour montrer toute l’étendue des talents locaux : Monika Rajnohova avec un tir en appui extrêmement puissant, Chloé Bouquet sur une relance millimétrée de Roxane Franck, ou l'astucieuse Juliette Faure qui passe dans l’intervalle pour se marquer à 6 mètres. Une excellente Lindsay Burlet scorait également par un nouveau tir en appui sur le gong (16-14 à la mi-temps).

A la reprise, la différence entre les deux équipes allaient s'accroître petit à petit, histoire de refléter davantage celle des tribunes, où 8 supporters du MKS Lublin venus en voiture se sentaient un peu à l'étroit au milieu des 2500 maillots rouges offerts par le club aux spectateurs. Portées par l’ambiance, les Bisontines portaient leur avance à +4 grâce à de beaux mouvements collectifs qui permettaient à chaque tireuse de se trouver en position favorable. Mais c'est alors qu'on pouvait légitimement penser que les locales allaient prendre un ascendant définitif, que la machine se grippa quelques minutes. Lublin et la redoutable Rosiak allaient bien profiter des 2 minutes de Monika Rajnohova pour infliger un 5-0 et reprendre l'avantage au tableau d'affichage !

Le mano à mano continuait ainsi avec, des deux côtés, des défenses compactes qui flottaient bien. Les ailières droites faisaient parler leur technique, Labuda marquait entre les jambes avant qu'Amanda Kolczynski ne réplique par une superbe roucoulette. Plus fringantes physiquement, et à nouveau grâce aux contre-attaques de l'inusable Chloé Bouquet, les Bisontines reprenaient quatre buts d'avance (28-24). Dès lors le chronomètre tournait en leur faveur. La volonté de ne rien lâcher, d’être sérieuses jusqu’au bout se voyait sur le terrain, et même si Lublin tentait à nouveau de passer par les ailes par l’intermédiaire de la brillante technicienne Labuda, Zeljana Stojak s’imposait dans ses cages et prenait l’ascendant sur les tireuses adverses. Il restait encore la vista de Kinga Achruk pour retarder l'échéance, et c'est finalement un tir de plus de trente mètres de l'inévitable Chloé Bouquet dans une cage laissée vide par les Polonaises qui scellait définitivement la qualification de l'ESBF. Le public pouvait se lever, les filles se congratuler et le staff savourer cette superbe victoire collective, obtenue malgré l'absence conjuguée des trois arrières gauche et défenseuses centrales (Lara Gonzalez, Ilona Kieffer et Alice Lévêque qui est toutefois revenue quelques minutes sur le parquet ce samedi). C’est tout un club qui faisait preuve une nouvelle fois de son âme européenne !

Face aux championnes de Pologne qui ont disputé les qualifications pour la Ligue des Champions en septembre, nos jeunes joueuses ont montré progrès et promesses. L’aventure européenne va maintenant continuer avec une phase de poule à quatre équipes, dont le tirage au sort aura lieu ce jeudi à 11h à Vienne (Autriche). L'ESBF figure dans le deuxième pot et ne pourra donc pas affronter dans cette phase trois énormes morceaux (les Hongroises de Siofok favorites n°1 de la compétition, les Danoises d'Esbjerg tombeuses de Paris ce dimanche, et les Roumaines de Craiova tenantes du titre). Reste à savoir quels seront les adversaires, mais il y aura dans tous les cas trois matches européens supplémentaires au Palais des sports en janvier et février prochains !
PROCHAIN MATCH
DERNIER RESULTAT
NOUS SUIVRE