Bienvenue sur le site de l'ESBF / Entente Sportive Bisontine Féminine
  
Les actualités

Un bon match nul!

19/11/2018 - 17:00
Chaque ballon touché par une Bisontine était accompagné d’une nuée de sifflets venue des tribunes. Elles avaient demandé à jouer l’Europe ? Elles étaient servies ! Dans une salle hostile, les Franc-Comtoises avançaient sans peur. Face à une tribune entière dont le public était debout du début à la fin du match, entonnant des chants sans arrêt, les joueuses de l’ESBF se mettaient dans leur bulle et avançaient.

Tout avait commencé comme prévu avec une Kinga Achruk qui distillait passe décisive sur passe décisive à destination de la pivot et des ailières. Besançon suivait à une ou deux encablures derrière grâce à un gros travail de Chloé Bouquet et des penalties bien négociés par Marine Dupuis. Le Perla Lublin menait timidement les débats pendant que le duo de coaches Sandrine Mariot-Delerce et Raphaëlle Tervel repositionnait ses pions et modifiait sa défense. Les accès à la cage défendue par Roxanne Frank se refermaient les uns après les autres.

Le seul but marqué par Amanda Kolczynski, dans cette partie ultra-défensive, donnait l’avantage pour la première fois aux Bisontines. Chloé Bouquet et Djeneba Touré lui emboîtaient le pas. Lublin est en mode passif. Tant mieux pour l’ESBF qui faisait la course en tête sans pour autant prendre le large. Il fallait quelques exploits individuels de l’ailière droite Aneta Labuda pour que les deux équipes regagnent les vestiaires sur un score de parité (11-11).

Besançon avait déjà rempli une partie de son contrat et revenait en seconde période sans complexes. Bien en place défensivement, complètement libérées en attaque, les Doubiennes passaient la troisième et portaient à deux reprises leur avance à trois buts. Ça sentait de plus en plus bon. Seulement, le dernier quart d’heure allait durer une éternité. L’air de la Globus Arena était devenu irrespirable pour l’ESBF avec 2.200 personnes qui criaient à la moindre possession de balle bisontine, un coach polonais qui faisait les 100 pas le long de la touche et passait ses nerfs sur la paire d’arbitres norvégienne. Ces derniers se lâchaient en termes de sanctions et avaient les « 2 minutes » un peu trop faciles à l’encontre des Bisontines qui jouaient parfois en double infériorité numérique. L’orage était au-dessus de leur tête, avec les supporters polonais qui faisaient le bruit du tonnerre depuis une heure…

Même si les joueuses du Perla Lublin effectuaient un retour et alimentaient un peu plus le feu en tribune, Besançon tenait bon. Zeljana Stojak sortait les bonnes parades aux bons moments. La défense locale, bien plus compacte qu’en début de rencontre, pliait tout de même sur les coups de génie d’Alizée Frécon et de Monika Rajnohova. Alors que les Polonaises repassaient devant dans le money-time, la hargne franc-comtoise avait le dernier mot et Aïssatou Kouyaté remettait les équipes à égalité à deux reprises. Malgré l’environnement hostile, malgré les nombreuses absentes, malgré un match disputé mercredi à Metz, l’ESBF arrivait à exporter sa marque de fabrique en Pologne et revenu avec un nul parfait.

Lublin – ESBF : 22-22Lublin (Globus Hall Arena). 2.200 spectateurs. Arbitrage de MM. Braseth et Sundet (Nor). Mi-temps : 11-11.

Évolution du score : 4-6 (15e ), 6-6 (19e ), 7-8 (24e ), 11-13 (34e ), 14-16 (43e ), 19-19 (54e ), 21-21 (58e).

Joueuses exclues 2’: Moldrup (41e ), Matuszczyk (6e , 13e ) à Lublin. Bouquet (41e ), Faure (40e ), Rajnohova (26e ), Touré (30e ), Kouyaté (29e ), Burlet (7e , 11e ).

Les équipes

PERLA LUBLIN
Les marqueuses : Labuda 5, Szarawaga 2, Moldrup 2, Kowalska 1, Gega 5 dont 2/3 pen, Nocun 1, Rosiak 3, Achruk 3 dont 3/3 sp

ESBF
Les marqueuses : Bouquet 3, Frécon 2, Kolczynski 1, Dupuis 5 dont 5/5 sur pen, M. Rajnohova 2, Touré 1, Kouyaté 5, Burlet 2, Nunez 1.

https://c.estrepublicain.fr/sport-franc-comtois/2018/11/11/handball-(coupe-ehf)-besancon-ramene-un-bon-match-nul-de-pologne
PROCHAIN MATCH
DERNIER RESULTAT
NOUS SUIVRE