Bienvenue sur le site de l'ESBF / Entente Sportive Bisontine Féminine
 
Les actualités

Des nouvelles de Nelly Plazanet !

18/08/2017 - 12:38
Apolline Feuvrier, Ilona Kieffer, Djénéba Touré, Mathilde Lorrillard, Nelly Plazanet et Roxanne Frank avec Nora Mørk après la rencontre face à Győr.

Actuellement en Hongrie avec le groupe professionnel et le Centre de Formation, Nelly Plazanet s'est prêtée à une interview par sms. L'occasion pour la bisontine de se livrer sur sa dernière saison avortée, ses objectifs pour l'année à venir et sur le stage en Hongrie...

Hey Nelly ! Comment vas-tu ?

"Salut tout le monde ! Je vais bien, j'ai repris la prépa comme tout le monde quasiment un an jour pour jour après ma blessure."

Peux-tu un peu nous parler de ta saison dernière ?

"Je me suis blessée au genou sur la fin du championnat du monde avec l'équipe de France junior en juillet (2016). J'ai eu pas mal de galères médicales qui m'ont éloignées des parquets pendant une saison. J'ai subi une opération début décembre au niveau du cartilage du genou qui s'est bien passée.
Ça a été dur d'être aussi loin du hand et des matchs pendant une saison. Mais j'ai eu la chance d'avoir une vie chargée par les études et une famille qui habitait proche. J'ai donc passé l'année entre salle de musculation, piste, kiné et cours à peu de choses près.
L'extra handball m'a permis de compenser mon année, j'ai réussi mes études (fini ma licence de psychologie et obtenu le concours de professeur des écoles). J'ai pu prendre le recul nécessaire sur le hand malgré moi pour repartir à fond cette année !"

Tu t'étais fait une place dans le groupe LFH avec lequel tu apparaissais régulièrement. Penses-tu pouvoir le réintégrer rapidement ?

"Déjà, je suis super contente de reprendre ! Je sais que j'ai pris du retard, mais les soucis physiques sont maintenant dernière moi donc l'objectif est de retrouver du plaisir dans le handball, l'adrénaline de la compétition et saisir les opportunités de rejoindre l'équipe première."

Vous avez fait bon voyage vers Győr ?

"Le voyage relativement long de 14h nous a permis d'encore mieux connaître le parfum, l'odeur, bonne ou parfois mauvaise de nos coéquipières (rires) !"

Durant ce stage vous avez rencontrer le gratin européen, peux-tu nous en dire plus ?

"Le fait d'avoir l'opportunité d'affronter une équipe comme Gyor est un cadeau énorme ! C'est que du bonus et des souvenirs inoubliables qui resteront par suite."
PROCHAIN MATCH
DERNIER RESULTAT
NOUS SUIVRE